Revalorisation de la rémunération des apprentis au 01/01/2019

Publié le 29 Jan 19

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018 prévoit une revalorisation de la rémunération des apprentis. Ces nouvelles ont été fixées par un décret publié le 30 décembre 2018.

Ces nouvelles règles s’appliquent aux contrats signés à partir du 1er janvier 2019. A noter que la loi prévoit une extension de la limite d’âge pour la conclusion d’un contrat d’apprentissage. La limite est portée à 29 ans révolus contre 25 ans. S’agissant de la rémunération de ces jeunes de 26 ans et plus, elle est fixée à au minimum à 100 % du Smic.

Tous les apprentis de 16 à 20 ans percevront une augmenter de salaire de 30 euros environ par mois. Cela représente une hausse de deux points de pourcentage du Smic.

Ex : les jeunes de 18 à 20 ans en première année de formation percevront, au 1er janvier 2019, 43 % au minimum du Smic et non plus 41 %.

Rappel : le salaire minimal d’un apprenti dépend de son âge et de sa progression dans le cycle de formation. La base de référence correspond à un pourcentage du Smic.

Corrélativement à l’extension de l’âge limite d’entrée en apprentissage, une quatrième catégorie dans la grille de rémunération apparaît pour les jeunes de 26 à 29 ans. Ils percevront un salaire égal au Smic (ou au salaire minimum conventionnel, si ce dernier est supérieur au Smic).

Voici la nouvelle grille de rémunération des apprentis (en % du Smic) :

*  ou si supérieur le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la durée d’exécution du contrat d’apprentissage

Dans la métallurgie, les pourcentages définis dans l’accord de novembre 2014 étant supérieurs à ces nouvelles dispositions, aucun changement à opérer au 01/01/2019 :

venenatis in Praesent Praesent risus efficitur. felis libero. libero ut ut