L’Apprentissage,

Mode d’emploi

Retrouvez notre FAQ et nos dossiers thématiques sur toutes les questions que vous vous posez sur l’apprentissage.

Questions sur l’Apprentissage

Mon enfant est apprenti, puis-je continuer à percevoir les allocations familiales de la CAF ?

Si le salaire de l’apprenti ne dépasse pas 55 % du SMIC, ses parents pourront continuer à percevoir les allocations familiales jusqu’aux 20 ans.
Les parents doivent fournir une attestation trimestrielle prouvant la poursuite des études de l’apprenti.

Quel est le salaire d’apprenti ?

Le salaire est fixé en pourcentage du SMIC. Il augmente en fonction de l’âge de l’apprenti et de l’année d’exécution du contrat…
En savoir plus, rendez-vous sur la page rémunération et salaire.

Je suis apprenti, dois-je payer des cotisations salariales ? si oui lesquelles ?

Le salaire de l'apprenti est totalement exonéré des charges sociales et salariales, donc le salaire net est égal au salaire brut, mais il reste des cotisations à payer par l'entreprise…
En savoir plus, rendez-vous sur la page rémunération et salaire.

Le salaire de l’apprenti est-il imposable ?

Sur les revenus perçus par un jeune en contrat d’apprentissage, seule la fraction du salaire excédant l’équivalent d’un SMIC annuel (défini chaque année d’imposition) supporte l’imposition…

En savoir plus, rendez-vous sur notre dossier sur l’imposition.

Je suis apprenti, puis-je continuer à être rattaché au foyer fiscal de mes parents ?

Le rattachement au foyer fiscal des parents est possible jusqu’à 21 ans sans conditions ou 25 ans si l’enfant poursuit ces études…

En savoir plus, rendez-vous sur notre dossier sur l’imposition.

Je suis apprenti, ai-je droit aux allocations d’aide au logement ?

En tant que salarié, l'apprenti est éligible au versement de diverses aides financières comme l'APL (aide personnalisée au logement…
En savoir plus, rendez-vous sur notre dossier sur les aides au logement.

Quelles sont les différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation?

Le contrat d’apprentissage vise l’obtention d’un diplôme de l’enseignement secondaire ou supérieur, pour un titre homologué par l’État (diplôme d’État, titre RNCP, titre d’ingénieur…), ce qui signifie en théorie qu’il peut être suivi et complété par d’autres études…
Quant au contrat de professionnalisation, il a été créé à l’origine pour aider les jeunes de moins de 26 ans n’ayant pas de qualification particulière, à compléter leur formation initiale et à s’insérer plus facilement dans le monde du travail. Même s’il s’adresse aujourd’hui à un éventail plus large d’étudiants, il garde cette finalité professionnelle. Et il sera plus difficile de poursuivre vos études surtout si vous avez obtenu une formation qualifiante mais non diplômante.

Comment sont calculés les congés payés des apprentis ?

L’apprenti a droit aux congés payés légaux, soit deux jours et demi ouvrables de repos par mois de travail effectif accompli au cours de la période de référence (1er juin de l’année précédente au 31 mai de l’année en cours)...
En savoir plus, rendez-vous sur la page à propos des congés.

Ai-je droit à des congés pour réviser mes examens ?

Oui. L’apprenti peut bénéficier du congé examen de droit commun pour se présenter aux examens de son choix, c’est-à-dire à des épreuves autres que celles directement visées par son contrat.
De plus, pour la préparation directe des épreuves, l’apprenti a droit à un congé supplémentaire de cinq jours ouvrables. Il doit suivre les enseignements spécialement dispensés dans le CFA dès lors que la convention de création du CFA en prévoit l’organisation.

En savoir plus, rendez-vous sur la page à propos des congés.

Mon apprentissage se passe mal, aie-je le droit de démissionner ?

La démission n’est pas possible dans la cadre d’un contrat d’apprentissage. Si votre période d’essai est terminée, la rupture ne peut se faire qu’en cas d’accord amiable entre l’apprenti et son employeur…
En savoir plus, rendez-vous sur la page fin du contrat.

Mon apprentissage est terminé et je suis à la recherche d’un emploi ; puis percevoir des indemnités chômage ?

Il faut remplir certaines conditions détaillées ci-dessous...
  • Avoir travaillé 6 mois durant les 22 derniers mois ;
  • Ne pas avoir quitté de manière volontaire votre travail ;
  • Être physiquement apte à exercer un emploi ;
  • Être à la recherche d’un emploi

Il est recommandé d’effectuer votre inscription le jour suivant la fin de votre contrat en alternance pour éviter de perdre des jours d’indemnisations.

Attention : une période de carence de 7 jours est appliquée pendant lequel vous ne toucherez rien. Si vous n’avez pas pris tous vos congés payés pendant la durée de votre contrat, le paiement de chaque jour viendra se cumuler à la période de carence.

En savoir plus, rendez-vous sur la page à l’issue de la formation.

apair

L’Association des Parents d’Apprentis de l’Industrie Rhodanienne est là pour vous aider à mieux comprendre l’apprentissage.

60, avenue Jean Mermoz – 69008 LYON
04 78 77 45 66
contact@apair.fr

porta. ut tristique accumsan Aliquam quis, tempus mi, luctus ipsum felis efficitur.